Qui est concerné ?

“Peuvent accéder à la hors classe de leur corps, les agents comptant, au 31 août 2021, au moins deux ans d’ancienneté dans le neuvième échelon de la classe normale, y compris ceux qui sont stagiaires dans d’autres corps. “

Tous les agents promouvables ont été informés individuellement qu’ils remplissaient les conditions par message électronique via i-Prof, lequel précise les modalités de la procédure.

Les personnes susceptibles d’avoir un rendez-vous carrière sont donc sont qui sont passés à l’échelon 9 avant le 31 aout 2021. Si vous êtes à l’échelon 9 et que vous n’avez pas encore bénéficié de votre rdv, cela risque d’être pour cette année !

LE BAREME

Il est constitué à partir des points donnés sur la base de l’avis “valeur professionnelle” et des points d’ancienneté.

Valeur professionnelle

L’IEN porte un avis : très satisfaisant (pour environ 30% des collègues de la circonscription) ; satisfaisant (pour la grosse majorité des collègues) ; à consolider (pour quelques-uns qui ont déjà un suivi particulier). A partir de cet avis, la DASEN apprécie la valeur professionnelle de chacun (seul la Dasen peut donner un avis “excellent”), cet avis donne des points :

Appréciation finalePoints
Excellent120
Très satisfaisant100
Satisfaisant80
À consolider60

Les points d’ancienneté :

La position dans le tableau ci-dessous détermine les points d’ancienneté. Ces points sont attribués en fonction de l’ancienneté théorique dans la plage d’appel, calculée sur la base de l’échelon détenu et de l’ancienneté dans l’échelon au 31 août 2021.

Échelon et ancienneté dans l’échelon au 31 août9 + 29 + 310 + 010 + 110 + 210 + 311 + 011 + 111 + 211 + 311 + 411 + 5 et plus
Ancienneté dans la “plage d’appel”0 an1 an2 ans3 ans4 ans5 ans6 ans7 ans8 ans9 ans10 ans11 ans et +
Points d’ancienneté 01020304050708090100110120

En cas d’égalité de barème, les 3 discriminants du ministère ont été maintenus : l’ancienneté dans le corps des PE, l’échelon et l’ancienneté dans l’échelon.

Le premier discriminant est extrêmement condamnable puisqu’il relègue les anciens instituteurs dans les profondeurs du classement. Nous continuerons à porter localement et nationalement des revendications pour que cela soit remplacé par l’AGS (ancienneté générale de service). De même, nous continuerons de nous battre pour que soit aboli le caractère figé de l’avis !

Pour l’année 2020, le nombre de promouvables s’établissait à 810 personnes dans notre département. En 2021, le nombre de promus devrait être sensiblement le même que l’an dernier soit plus d’une centaine (137 en juin 2020).

La note de service complète à lire (pour l’année 2020)